Étiquettes

Sommergibile Toti

Le deuxième paragraphe de l’article 59 du Traité de Paix signé entre les « Puissances Alliées et Associées » et l’Italie le 10 février 1947 à Paris stipulait: « Il ne sera construit, acquis, utilisé ou expérimenté par l’Italie aucun porte-avions, sous-marin ou autre bâtiment submersible, aucune vedette lance-torpilles et aucun type spécialisé de bâtiment d’assaut. » Je n’ai pas réussi à savoir quand ce traité fut déclaré caduc, mais à partir du début des années 1960, l’Italie pouvait à nouveau construire des sous-marins. En 1965, l’entreprise de construction navale Italcantieri commença la construction du premier sous-marin italien de l’après-guerre: le S-506 Enrico Toti. Il fut achevé le 12 mars 1967 et remis à la marine militaire le 22 janvier 1968.

Le nom d’Enrico Toti était symbolique. C’était en fait le deuxième sous-marin à recevoir ce nom. Le premier avait servi dans la marine entre 1928 et 1943 et avait eu l’honneur d’être l’unique sous-marin italien à avoir coulé un bâtiment ennemi dans le feu de l’action pendant la Seconde Guerre mondiale.

Enrico Toti - Copyright free

Quant à Enrico Toti, il fut un héros de la Première Guerre mondiale, un des rares civils à recevoir la médaille d’or à la valeur militaire. Son histoire est pour le moins originale. Il naquit en 1882 à Rome. A l’âge de 24 ans, il perdit sa jambe dans un accident de travail. Il se reconvertit dans le cyclisme et, en 1911, parcourut l’Europe sur sa bicyclette jusqu’en Laponie. En janvier 1913, il repartit vers le sud, traversa l’Egypte jusqu’au Soudan où les autorités britanniques, considérant son projet trop dangereux, le renvoyèrent au Caire d’où il regagna l’Italie. Lorsque la guerre éclata, Toti se porta volontaire, mais ne fut pas accepté dans l’armée à cause de son handicap. Imperturbable, il partit sur le front autrichien en bicyclette et s’arrangea pour se faire engager comme volontaire civil. Lorsque les Carabinieri l’eurent arrêté et renvoyé chez lui, il repartit sur le front rejoindre le 3e bataillon cycliste des Bersaglieri. Il fut tué lors de la sixième bataille de l’Isonzo et enterré à Monfalcone. Le 24 mai 1922, sa dépouille fut transportée à Rome pour y être enterrée à la Porta Pia où se trouve actuellement le Musée historique des Bersagliers.

Sommergibile - Author: DracoRoboter

Le S-506 Enrico Toti resta dans la marine militaire jusqu’au 30 septembre 1997. Le 30 juin 1999, il fut donné au Musée des sciences et des techniques Léonard de Vinci à Milan. Il partit du port d’Augusta en Sicile le 5 avril 2001, remonta l’Adriatique et arriva à Cremona par le Pô le 6 mai. Le 8 août 2005, un énorme dispositif routier fut mis en place pour son transport par route jusqu’à Milan où il arriva le 14. Il est depuis ouvert aux visiteurs.

Enrico Toti - Author: Giampiero Ranieri

Liens externes

Publicités