Étiquettes

volo2_big

Ce ne fut pas facile de trouver ne serait-ce qu’un site qui détaille la vie de Mario Cobianchi. Il est connu pour avoir écrit un livre, en 1943, Pionieri dell’aviazione in Italia (1908-1914), et pour avoir été le premier à survoler la Tour de Pise le 22 janvier 1911. Heureusement, j’ai fini par dénicher un petit article et ce sera ma principale référence pour ce qui va suivre.

Mario naquit le 8 avril 1885 à Bologne. Son père était propriétaire d’une distillerie et la famille Cobianchi était aisée. Très jeune, il fut attiré par les innovations techniques qu’offrait le début du XXe siècle et il se passionna pour les courses cyclistes, puis pour celles de moto. En 1907, il obtint son brevet de pilote d’aérostat. Finalement, les courses de voitures l’emmenèrent aux Etats-Unis, où il eut l’occasion d’assister à des vols de démonstration des frères Wright en Caroline du Nord.

Il rentra en Italie enthousiaste et se lança dans la conception de son premier avion, le Cobianchi 1, un engin hybride qui rassemblait les caractéristiques de l’avion et de l’hélicoptère et qu’il fit construire dans les ateliers Miller de Turin. En septembre 1909, il participa au rallye aérien de Brescia avec son « elicoplano », mais ne réussit pas à décoller. Après de multiples tentatives qui provoquèrent des réparations coûteuses, il se décida à aller en France suivre une formation de pilotage et à acheter un biplan standard Farman.

A son retour en Italie, il acheva sa formation à l’école de pilotage de La Comina, passa son brevet de pilote de l’aviation italienne le 13 novembre 1910 et commença à participer à des spectacles nationaux et internationaux. C’est à l’occasion d’un de ces spectacles, le 22 janvier 1911, qu’il survola la Tour de Pise.

cobianchi2

Durant la guerre italo-turque de 1911-1912, il fit partie de la flotte des aviateurs volontaires en Libye, puis en septembre 1913, il fut envoyé pour une période de six mois en Russie, comme instructeur de vol auprès des officiers de l’armée du tsar Nicolas II.

Pendant la Première Guerre mondiale, il servit en tant qu’officier à la direction générale de l’aéronautique militaire, puis il partit à New-York, en novembre 1917, pour diriger deux petites sociétés aéronautiques, la Parisano Airplane Corporation et la Aircraft Engineering Corporation, pour lesquelles il conçut et testa des avions. Il fit également partie du Civil Aviation Committee à Washington et fut nommé membre d’honneur de l’Aero Club of America.

En 1919, il rentra en Italie et occupa divers postes ministériels ou diplomatiques. Au milieu des années 1930, il fut nommé secrétaire de l’attaché aéronautique italien à Washington. Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclata, il rentra en Italie et se consacra à l’écriture de son livre sur les premières années de l’aviation en Italie. Il est mort de maladie à 59 ans, le 15 janvier 1944 à Rome.

Comme je l’expliquais dans le premier paragraphe, tout ce que j’ai écrit ici provient d’un article et de quelques informations que j’ai réussi à dénicher sur d’autres sites. Je trouve surprenant qu’un homme, qui semble avoir eu une vie aussi riche, soit tombé dans le puits de l’oubli et j’ai été vraiment déçue de ne trouver aucune commémoration de lui sur le site de l’Aéronautique militaire italienne, ni sur celui de l’Aero Club de Pordenone duquel dépendait l’école de pilotage de La Comina et où Cobianchi reçut son brevet de pilote italien portant le n°24.

cobianchi01

Lien externe

 

Publicités