Étiquettes

Archivi Catania

Les archives de Catania furent officiellement fondées par décret royal en 1843, mais la situation politique de l’époque ne permit pas leur ouverture avant le 12 janvier 1854. Elles conservent les déclarations des propriétaires pour les taxes générales sur les biens immobiliers de 1811 à 1815, les jugements du tribunal royal de première instance de Catane, ainsi que ceux des tribunaux civils et les capitaineries de diverses communes.

La plus grande partie des archives est consacrée aux actes notariés, en particulier pour les communes de Catane, Caltagirone, Militello et Randazzo. Les actes de Catane couvrent la période de 1415 à 1859 et représentent presque 28 000 registres, ceux de Caltagirone sont conservés dans 9 300 registres et couvrent la période de 1428 à 1820, ceux de Militello comptent 2 000 registres de 1505 à 1814 et ceux de Randazzo 1 900 registres de 1500 à 1824.

Les archives proposent également une bibliothèque spécialisée dans l’histoire sicilienne et, plus précisément dans celle de Catane, avec environ 15 000 volumes qui couvrent 3 700 ans.

Les archives furent tout d’abord conservées au palais Boccadifuoco alla Marina avant d’être transférées en 1868 à leur emplacement actuel, dans l’ancien couvent des Dominicains de Sainte-Catherine-au-Rosaire. Le bâtiment appartenait à Donna Margherita Arcangelo qui en fit don, à sa mort en 1610, aux pères dominicains. Il fut détruit par le tremblement de terre de 1693 et la reconstruction dura jusqu’au début du XIXe siècle. Après la suppression des institutions religieuses dans le royaume d’Italie au début des années 1860, il fut attribué à divers organismes d’état, avant d’être affecté en 1868 aux archives.

Catania - Author: NordNordWest

Lien externe

Advertisements