Étiquettes

Isola Bella di Taormina

Parmi les trésors que recèle le village de Taormina, Isola Bella est un petit joyau incontournable. Situé à quelques encablures de la côte, cet îlot rocheux recouvert d’une riche végétation typiquement méditerranéenne est parfois relié à la terre par un banc de sable qui le rend facilement accessible à marée basse.

En 1806, le roi Ferdinand Ier des Deux-Siciles le donna à Pancrazio Ciprioti, le maire de Taormina. En 1890, il fut acquis par Lady Florence Trevelyan, cousine de la reine Victoria d’Angleterre et épouse du maire de Taormina, Salvatore Cacciola. Elle y fit construire une petite maison et créa un jardin de plantes aux essences rares.

A la mort de Lady Florence, l’île fut héritée par le neveu de Cacciola, Cesare Acrosso, puis elle fut rachetée, en 1954, par les frères Leone et Emilio Borsugi qui y firent construire une splendide résidence. Suite à la faillite de l’entreprise des Borsugi en 1982, la justice saisit tous les biens de la famille, dont Isola Bella et la villa.

Isola_Bella_dall'alto - Author: Luigi-CC

Dans le même temps, les autorités de Taormina s’activaient pour protéger l’île. Le 8 octobre 1984, elle fut classée « monument d’intérêt historico-artistique particulier » par l’assesseur régional des Biens culturels et soumise à une contrainte de tutelle. Neuf jours plus tard, Isola Bella fut mise aux enchères pour un prix minimum de 5,5 millions de lires, mais sans trouver d’acquéreur. Le 6 mars 1985, une deuxième mise aux enchères eut lieu, avec un prix diminué de 20%, à nouveau sans succès.

En 1990, l’île fut finalement vendue à l’assesseur régional des Biens culturels. En 1998, elle fut déclarée Réserve naturelle sous la gestion du WWF, puis en 2006, elle passa sous la gestion de la province de Messine qui la délaissa au point que ses côtes furent rapidement recouvertes d’ordures et de déchets.

Heureusement, à la fin du contrat de gestion de la province en 2010, l’assesseur des Biens culturels confia l’île au CUTGANA, le centre de tutelle environnementale de l’université de Catane et, depuis, l’île a retrouvé tout son éclat et sa beauté.

Taormina - Author: NordNordWest

Lien externe

Publicités