Étiquettes

Garibaldi Caprera

L’archipel de La Maddalena est composé de plusieurs iles, dont l’une, Caprera, fut l’ultime demeure de Giuseppe Garibaldi.

L’année suivant son retour d’exil en 1854, Garibaldi acheta la moitié nord de l’île grâce à l’héritage de son frère Felice. Il vécut d’abord dans une masure qu’il retapa avec l’aide de son fils Menotti et quelques amis. Peu de temps après, il entreprit la construction de la maison principale, la Casa Bianca, où il vécut avec sa deuxième femme Francesca, et ses enfants. Bien qu’il fût régulièrement sur le continent pour combattre pour l’unité d’Italie, Garibaldi aimait se retirer à Caprera entre deux actions. Grâce aux donations de ses partisans et admirateurs, il put acheter une partie de la propriété voisine appartenant à un riche couple anglais, Richard et Emma Collins, et construire un véritable domaine agricole. Il planta de nombreux arbres, cultiva ses champs et éleva toute une ménagerie, dont un âne qu’il nomma Pie IX, par dérision envers le pape qui avait refusé de céder Rome au royaume d’Italie.

Garibaldi tomba

Il mourut dans la Casa Bianca le 2 juin 1882 et, contrairement à ses dernières volontés d’être incinéré, sa famille décida de le faire enterrer. Son corps repose derrière la maison, dans un sarcophage en pierre fermé par un imposant bloc de granit blanc, à côté de la tombe Francesca et de cinq de ses enfants, Rosa, Anita, Teresita, Manlio et Clelia.

Garibaldi tomba - Author: Daniel Ventura

La maison fut habitée jusqu’en 1959 par Clelia qui consacra sa vie à la mémoire de son père et dont le livre, Mio Padre, dresse un portrait inhabituel du héros dans le quotidien de sa vie familiale. En 1978, la maison fut transformée en musée dans lequel on peut voir, entre autres, une horloge et un calendrier qui marquent la date et l’heure du décès de Garibaldi: 2 juin 1882 à 18:21. On peut également voir une copie de son testament où il demandait expressément la crémation.

Caprera Garibaldi - Author unknown

La maison a un style colonial sud-américain. Elle est d’un plan carré, avec une succession de pieces communicantes disposées autour d’un espace central dans lequel un escaler permet d’accéder à la terrasse. Outre une cuisine avec une belle cheminée en pierre et une grande pièce qui servait de séjour et de salle à manger, les autres pièces étaient les chambres des différents membres de la famille. Garibaldi est mort dans l’une d’elles et on peut encore voir son lit de mort, protégé par une cage en verre. Les autres pièces sont décorées de portraits et de photos de la famille, d’objets personnels, d’armes, de drapeaux et d’un magnifique mobilier.

Museo_Garibaldino - Author: Daniel Ventura

Pas très loin de la maison, la première masure dans laquelle vécut Garibaldi est encore visible, ainsi qu’une cabane en bois venant de Nice, qu’il avait fait démonter, transporter et remonter à Caprera. Il y a aussi un moulin et un four. Derrière la maison se dresse un pin gigantesque planté par Garibaldi pour la naissance de Clelia. Le musée est ouvert toute l’année, sauf lors des grandes fêtes religieuses. On accède à l’île de Caprera par bateau ou par le pont qui la relie à l’île principale La Maddalena.

La Maddalena - Author: NordNordWest

Lien externe

Advertisements