Étiquettes

Castello Normanno Svevo - Bari

A la chute de l’Empire romain, la ville de Bari passa successivement aux mains des Lombards, des Byzantins et des Sarrasins. Elle fut la dernière possession byzantine en Italie avant sa conquête le 16 avril 1071 par les troupes de Robert Guiscard, petit seigneur normand parti chercher terres et fortune dans la reconquête de l’Italie méridionale. A la mort de Robert en 1085, son héritage passa à son fils Roger qui lui-même le laissa, en 1111, à son fils Guillaume. Ce dernier mourut en 1127 jeune et sans héritier, et toutes ses possessions dans les Pouilles passèrent à son grand-oncle Roger (le frère de Robert Guiscard) déjà maître de la Sicile et de la Calabre. En 1130, le comte Roger fonda le royaume de Sicile qui comprenait tout le sud de l’Italie, depuis Pescara sur l’Adriatique et Gaeta sur la Méditerranée et se fit couronner roi sous le nom de Roger II.

Bien que sa capitale fût à Palerme et qu’il réduisît le statut de Bari à un simple chef-lieu de province, Roger II fit construire, dès le début de son règne, un château de style normand à Bari. Nous ne savons pas grand-chose sur ce premier édifice, car il fut presque entièrement détruit par le successeur de Roger II, son fils Guillaume Ier de Sicile, dit le Mauvais, qui se vengea, en 1156, de la révolte des barons de Bari contre la nomination de Maion de Bari comme grand amiral du royaume de Sicile. Guillaume détruisit la totalité de la ville, même la cathédrale San Sabino, n’épargnant que la basilique San Nicola.

Castello di Bari - Author unknown

Lorsque la couronne de Sicile arriva par héritage à la dynastie des Hohenstaufen de Souabe, l’empereur du Saint-Empire Frédéric II fit reconstruire le château entre 1233 et 1240 sur les vestiges de celui de Roger II. C’était une bâtisse massive, de forme quadrilatère, avec quatre tours carrées à chaque sommet. Dans la première moitié du XVIe siècle, l’Aragonaise Isabelle de Naples et sa fille Bona Sforza y vécurent et ajoutèrent des éléments de la Renaissance au style normand du château. Elles firent également construire les magnifiques remparts et le large fossé qui entourent encore actuellement le château et aménagèrent la cour centrale avec un escalier à double rampe.

Au XIX, le château fut transformé en prison, puis en caserne. Actuellement, il abrite le siège du patrimoine architectural et paysager des provinces de Bari, Barletta-Andria-Trani et Foggia, ce qui paraît un peu paradoxal vu le peu d’information que j’ai trouvé à son sujet.

Bari - Author: NordNordWest

Lien externe

Publicités