Mots-clefs

Museo Orto Botanico Bari

Même si le jardin botanique de Bari ne fut fondé qu’en 1955, son histoire remonte à août 1813. A cette époque, la région des Pouilles dépendait du royaume de Naples, alors gouverné par le français Joachim Murat qui établit, le 16 février 1810, que chaque capitale de province devait créer une société d’agriculture avec jardin destinée à l’expérimentation et la production des plantes agricoles et ornementales. Trois ans plus tard, Bari inaugurait son jardin botanique, qui malheureusement fut fermé dès le retour des Bourbons sur le trône de Naples.

En 1858, après de longues discussions, la municipalité de la ville céda un terrain près de la côte où fut érigé le bâtiment pour accueillir la société et créer le jardin. Cette deuxième tentative échoua lorsque le royaume des Deux-Siciles fut annexé au royaume d’Italie, le roi Victor-Emmanuel II signant le 11 février 1886 sa fermeture définitive.

Orto botanico - Author unknown

En 1955, finalement, la faculté des Sciences de l’université de Bari fournit un terrain agricole de 5 000 m² près du campus universitaire pour fonder un jardin botanique. La surface réduite ne permit pas d’organiser les plantes selon des critères scientifiques, mais en 1964, le jardin fut doublé et réorganisé en écosystème, en donnant la priorité à la flore locale terrestre et aquatique.

La même année, le jardin rejoignit la société des jardins botaniques d’Italie et en 2000, il devint une partie autonome du Musée de l’Université de Bari et appelé Museo Orto Botanico.

Le jardin est divisé selon l’axe nord-sud par une allée bordée de plusieurs espèces de palmiers. Sur un des côtés, des parterres rectangulaires exposent des conifères (sapin, pin, cèdre et cyprès). En face, un bassin circulaire abrite des plantes aquatiques. Sur le côté ouest, des parterres en pente sont consacrés aux plantes à fleurs (mimosa, magnolia, tilleul). Une pergola présente des plantes grimpantes (bougainvillier, jasmin). Un petit espace est aménagé pour les plantes médicinales et certaines plantes régionales et des serres accueillent la flore exotique et d’autres plantes aquatiques.

Xylotomotheca Italica - Author unknown

Le musée expose un splendide herbier créé par le professeur Eleonora Francini Corti entre 1939 et 1961 et composé de plus de 37 000 plantes séchées. Une autre partie est consacrée à la collection Xylotomotheca Italica du botaniste Adriano Fiori, regroupant une centaine de coupes fines de tronc d’arbre récoltées entre 1905 et 1927 et exposées entre des plaques de verre.

Le jardin botanique est très actif dans la recherche scientifique et dans la publication d’articles spécialisés. En outre, il a constitué une bibliothèque d’une centaine de graines de plantes, dont certaines sont en voie d’extinction.

Bari - Author: NordNordWestLien externe

Publicités