Étiquettes

Stadio Sant'Elia Cagliari

Le 12 avril 1970 fut un triomphe pour tous les habitants de Cagliari et de la Sardaigne. L’équipe locale de football, le Cagliari Calcio ou le Casteddu en dialecte sarde, venait de remporter le scudetto, la plus prestigieuse compétition italienne, à la vingt-huitième et antépénultième journée du championnat. Quels que fussent les résultats des deux derniers matches, l’équipe avait suffisamment de points pour devancer ses deux principaux concurrents: la Juventus de Turin et l’Inter de Milan. Les journaux locaux et nationaux furent dithyrambiques, car pour la première fois dans l’histoire du championnat, une équipe du sud gagnait.

A l’époque, l’équipe sarde s’entraînait dans le vieux stade Amsicora, mais suite à cette fantastique victoire, il fut décidé de la transférer dans le stade Sant’Elia, alors en construction. Les plans furent modifiés pour ajouter une deuxième couronne de gradins et passer ainsi de 35 000 spectateurs assis à 60 000 (et même à 70 000 en comptant les spectateurs debout). Cependant, dès la fin de sa construction, le stade présenta des problèmes qui faillirent provoquer son élimination des compétitions nationales et internationales, car les infrastructures annexes n’avaient pas été adaptées à sa nouvelle capacité de spectateurs. Ainsi, le parking ne pouvait contenir que 200 voitures et les routes d’accès étaient trop étroites.

Stadio-santelia - Author: unknown

En septembre 1970, le stade Sant’Elia fut quand-même inauguré et le premier match de compétition eut lieu le 12 septembre dans le cadre de la Coupe d’Italie, contre l’US Massese. Le Cagliari Calcio remporta le match 4 à 1 devant 30 000 spectateurs. Quatre jours plus tard, la ville accueillit son premier match en Coupe des Champions et l’équipe sarde battit l’AS Saint-Etienne 3 à 0 devant 63 000 spectateurs. Toujours en septembre, le 27, elle remporta le match contre l’UC Sampdoria 2 à 1, lors de la première journée du Championnat d’Italie. Malgré ces débuts prometteurs, le Cagliari Calcio ne parvint plus à atteindre les sommets et, en 1976, il fut rétrogradé en Série B. Le stade suivit son déclin et les 60 000 places furent de moins en moins occupées.

En décembre 1987, d’immenses travaux de restructuration furent entrepris en prévision de la Coupe du Monde de 1990 afin d’atteindre les normes de sécurité imposées par la FIFA. Une toiture fut ajoutée au-dessus de la tribune centrale, le nombre des sièges réduit à 40 000 et les parkings entièrement réaménagés. Le stade fut inauguré le 21 décembre 1989 avec le match amical Italie – Argentine et, pendant la Coupe, il accueillit trois matches du premier tour: Angleterre – Irlande, Angleterre – Pays-Bas et Angleterre – Egypte.

SanteliaOLD - Author unknown

Lors de l’organisation du championnat de Série B 2002-2003, la fédération italienne de football refusa d’organiser des matches à Sant’Elia, en raison des risques d’effondrement de certaines structures. La ville de Cagliari décida d’investir trois millions d’euros dans des travaux éclairs et le stade fut accepté pour le championnat. Mais le nombre de places fut réduit à 23 500. Deux mois plus tard, la malchance continua: le 18 novembre 2002, lors du match Cagliari – Messine, un supporter sarde réussit à sauter par-dessus les clôtures, à éviter les forces de sécurité, à s’introduire sur le terrain et à frapper le gardien sicilien Emanuele Manitta. D’autres travaux durent être entrepris pour remplacer la clôture par des panneaux en plexiglas et repositionner les bancs des équipes. Le nombre de places fut une fois de plus réduit, cette fois à 20 000 sièges.

Les malheurs du stade n’étaient pas pour autant terminés. En 2007, le président du Cagliari Calcio, Massimo Cellino, proposa de construire un nouveau stade à ses frais, mais le conseil municipal refusa de donner son autorisation. En 2012, la Commission provinciale de surveillance déclara le stade trop dangereux pour la sécurité publique et fit fermer les sections les plus insalubres. Le nombre de places fut alors réduit à 14 000 sièges, bien en‑dessous des 20 000 requises pour participer à un championnat. C’est ainsi qu’à partir du 7 avril 2012, les matches retour que Cagliari auraient dû accueillir eurent lieu à Trieste, au stade Nereo Rocco. Le 16 mai, le stade fut officiellement abandonné par le Cagliari Calcio qui joue maintenant à l’extérieur de sa propre ville, au stade Is Arenas à Quartu Sant’Elena. Le sort de Sant’Elia n’est toujours pas fixé à ce jour.

Cagliari - Author: NordNordWest

Lien externe

Publicités