Étiquettes

Fiume Tirso

Le fleuve Tirso prend sa source sur le plateau de Buddusò, dans la province d’Olbia-Tempio, à 985 mètres d’altitude, et se jette dans le golfe d’Oristano après un parcours de 159 km. Son bassin versant s’étend sur 3 365 km² et il traverse la Sardaigne du nord-est au sud-ouest, la séparant en deux parties presque égales. Au début de son cours, le fleuve suit un chemin très sinueux sur des pentes abruptes; du bas du plateau jusqu’au lac Omodeo, il suit un cours régulier en pente douce; et du lac jusqu’à son embouchure, il s’étend sur la plaine dans de larges méandres.

Les principaux affluents du Tirso drainent d’importants sous-bassins hydrographiques, notamment ceux des rivières Massari (840 km²), Taloro (505 km²), Murtazzolu (207 km²) et Liscoi (204 km²). Sur son versant occidental, des affluents de moindre importance rejoignent le fleuve avec très peu de ramifications et presque perpendiculairement au cours du Tirso.

Lago_Omodeo - Author Giamas

Un des éléments de majeure importance du bassin hydrographique est la présence de nombreux réservoirs artificiels, entre autres ceux des lacs Omodeo, Gusana et Cucchinadorza. En effet, les paysages de la Sardaigne se prêtent particulièrement bien à la création de lacs artificiels: les vallées des cours d’eau se composent d’une succession de bassins et de gorges faciles à fermer, et les terrains dans lesquels elles sont creusées sont constitués pour près de deux tiers par des roches essentiellement compactes et imperméables. Par ailleurs, le climat pluvieux de novembre et de mars-avril dans les montagnes sardes rend le débit des cours d’eau particulièrement capricieux et, avant la construction de ces barrages et les travaux de confinement dans la plaine d’Oristano, le Tirso était enclin à de fréquentes crues ravageuses, surtout au printemps. Certains de ces réservoirs, qui régularisent maintenant le flux du fleuve, sont également exploités pour l’énergie hydroélectrique.

Le lac d’Omodeo est le plus grand avec une capacité maximale de 792 millions de m³ d’eau. Un premier réservoir fut inauguré en 1924 par le roi Victor-Emmanuel III, après cinq ans de travaux par 16 000 ouvriers, sur les plans élaborés par l’ingénieur Angelo Omodeo. Il était formé par le barrage de Santa Chiara à Ula Tirso, dans la province d’Oristano, et était alors le plus grand lac artificiel d’Europe avec un capacité maximale de 403 millions de m³ d’eau. Long de 22 kilomètres, le lac submergea quelques sites archéologiques et deux villages dont les habitants furent dispersés dans les communes voisines ou transférés dans une nouvelle agglomération édifiée un peu plus haut. L’église du XIIIe siècle de Zuri, dédiée à l’apôtre saint-Pierre, fut démontée pierre par pierre et reconstruite à l’identique sur une colline. En 1997, un deuxième barrage, long de 120 mètres et haut de 582, fut inauguré juste en aval de Santa Chiara et dédié à Eléonore d’Arborée. La superficie totale du lac Omodeo est maintenant de 29 km².

Tirso - Author: www.gooristano.com:

Le Tirso débouche dans le magnifique golfe d’Oristano, dont les eaux sont très peu polluées. Délimité par deux promontoires, le cap San Marco dans la péninsule du Sinis au nord et le cap Frasca au sud, il s’étend en arc de cercle face à la mer de Sardaigne et offre de longues plages de sable incroyablement fin et blanc. De nombreux étangs à proximité témoignent de l’ancienne activité mouvementée du Tirso.

Fiume Tirso - Author: www.regione.sardegna.it

Lien externe

Publicités