Étiquettes

Santa Teresa di Gallura

A l’extrémité nord de la Sardaigne, perché sur un promontoire, le petit village de Santa Teresa di Gallura regarde les côtes corses de Bonifacio, éloignées seulement de dix kilomètres.

A l’époque romaine, la bourgade s’appelait Longosardo et était un port d’une grande importance duquel était envoyé à Rome le granit extrait des carrières avoisinantes. La chute de l’Empire romain provoqua l’abandon progressif du commerce et une baisse de la démographie, et comme le restant de l’île, Longosardo fut l’objet des attaques du royaume vandale d’Afrique. Au VIe siècle, la Sardaigne passa sous la domination byzantine, mais au IXe siècle, les côtes subirent les attaques incessantes des Sarrasins. Le désintérêt de Byzance au sort de son lointain territoire poussa les Sardes à se gérer eux-mêmes et à s’organiser administrativement et militairement en quatre judicats (royaumes souverains et indépendants les uns des autres). Longosardo passa alors sous la juridiction des juges d’Arborée qui construisirent un château-fort dont il ne reste que des ruines aujourd’hui. Le commerce de granit avec la péninsule italienne reprit et le village fournit, entre autres, une partie des pierres pour la construction de la cathédrale de Pise.

Torre_Aragonese - Author: Stahlkocher

Lorsque l’île tomba entre les mains de la Couronne d’Aragon à la fin du XIIIe siècle, Longosardo se dépeupla progressivement et devint un lieu de prédilection pour les pirates, les bandits et les contrebandiers. Au XVIe siècle, le roi Philippe II d’Espagne construisit la Tour aragonaise sur un promontoire au bord de la mer. En 1718, la Sardaigne passa à la Maison de Savoie, mais ce n’est qu’au début du XIXe siècle, qu’un commandant de la tour, le Savoyard Francesco Maria Magnon, comprit la nécessité de créer un village près de la forteresse. Le 12 août 1808, le roi de Sardaigne, Victor-Emmanuel Ier, signa le décret royal autorisant la fondation d’une bourgade, appelée Santa Teresa du nom de son épouse, Marie-Thérèse d’Autriche-Este. Le roi dessina lui-même les plans avec la caractéristique particulière d’un réseau de rues se croisant perpendiculairement, typique des villes du Piémont, de Turin notamment.

Capo_Testa - Author: Stahlkocher

De nos jours, Santa Teresa est une des destinations touristiques principales de la côte nord de l’île, connue internationalement sous le nom de Costa Smeralda. Sa population d’environ 5 000 habitants peut jusqu’à tripler pendant les mois d’été. Ses principaux atouts sont la transparence de son eau aux reflets d’émeraude, ses plages de sable blanc et ses nombreuses criques. Le printemps commence généralement à fin février et dure jusqu’au mois de mai, avec un climat doux. En moyenne, la température de juin à septembre est de 20 degrés (24/26 degrés durant juillet et août) et les jours de pluie sont de un en juin, de zéro en juillet et août, et de trois en septembre.

Santa Teresa Gallura - Author: NordNordWest

Lien externe

Publicités