Étiquettes

fondazione di Roma

Il y a la mythologie romaine et il y a les découvertes archéologiques. Ces dernières parlent de tombes sur le Forum romain, sur le Quirinal et sur l’Esquilin, s’échelonnant entre le Xe et le VIIe siècles av. J.-C. A travers les rites funéraires, on peut essayer de deviner les origines des premiers habitants, sans vraiment de certitudes, entre les Latins, les Sabins et les Etrusques, et leurs conditions de vie, souvent modestes et homogènes. Les fouilles effectuées au XXe siècle confirment la présence de hameaux sur les diverses collines, dès le Xe siècle av. J.-C., dont les habitants habitaient dans de grossières huttes de torchis, à l’image des urnes funéraires en forme de cabanes rondes trouvées dans le forum, et étaient en majorité pasteurs et paysans. Le milieu du VIIIe siècle av. J.-C. témoigne d’une accélération de la différenciation sociale et le début d’une société avec une aristocratie plus riche. C’est également à cette période que l’on rattache les premières murailles découvertes au pied du Palatin et que le Forum romain commença à être habité et devint un espace public, avec l’aménagement d’un sol empierré.

Roma_saeculum_VIII - Author: Ursus

Selon la description que l’historien Tite-Live fait de la fondation de Rome, les éléments récurrents du rituel de la fondation d’une ville romaine étaient: – la délimitation de la cité par un sillon primordial, le suclus primigenius, délimitant l’enceinte sacrée, le pomoerium; – l’orientation selon les axes cardinaux, matérialisée par quatre portes face aux quatre points cardinaux, avec la création de deux axes, le cardo et le decumanus; – une mise sous la protection des dieux célestes, en leur dédiant un temple sur un point élevé de la fondation, de sorte que leur regard couvre la plus grande superficie possible de la future cité; – la création d’une fosse circulaire, le mundus, destinée aux offrandes aux divinités terrestres et que l’on peut voir comme définie par un axe vertical équilibrant le cardo et le decumanus, les axes horizontaux et orthogonaux du monde.

Il y avait à l’époque romaine classique, en bordure du Forum romain, quatre portes très anciennes qui, selon le spécialiste français Pierre Grimal, étaient les vestiges du rite de fondation. Le decumanus est-ouest serait devenu la Via Sacra, tandis que l’Argiletum serait le cardo nord-sud qui traversait le forum. Un autre point du rituel est la position surplombante du temple du Capitole consacré à la triade Jupiter, Junon et Minerve. Ces observations confirment le respect du rite de fondation, mais contredisent son lieu: le suclus primigenius déduit de ces quatre portes ceinture le vieux forum et non le Palatin, comme le veut le mythe fondateur.

C’est durant cette même période, au VIIIe siècle av. J.-C., que le mythe rejoint l’histoire inscrite dans les pierres.

Procas Silvius, le roi légendaire d’Albe la Longue (où se trouve actuellement Castel Gondolfo) eut deux fils, Numitor et Amulius. A la mort de leur père, Numitor hérita de son titre, alors qu’Amulius reçut ses richesses. Mais l’envieux et violent Amulius fit emprisonner son frère et tuer le fils de celui-ci, Lausus. Afin de s’assurer qu’aucun descendant de Numitor ne puisse plus tard prétendre au trône, Amulius fit de sa nièce, Rhéa Silvia, une vestale, la condamnant ainsi à rester vierge toute sa vie, sans possibilité d’avoir des héritiers. Malgré son statut de prêtresse, le dieu Mars en tomba amoureux et, durant son sommeil, lui donna des jumeaux, Romulus et Rémus. Amulius ordonna alors que Rhéa Silvia soit emmurée et que les nouveaux-nés soient jetés dans le Tibre.

Louve capitoline - Author: Jastrow

Abandonnés dans un panier sur le fleuve, les nouveau-nés survécurent et furent découverts et allaités par une louve dans une grotte au pied du Palatin, la grotte du Lupercal. Plus tard, les jumeaux furent recueillis par le gardien des troupeaux d’Amulius, Faustulus, qui les éleva avec sa femme, Larentia, une prostituée que les bergers appelaient Lupa.

Une fois adultes, Rémus et Romulus décidèrent de fonder une ville et choisirent pour emplacement la grotte du Lupercal où ils avaient été élevés. Selon Tite-Live, c’est le droit de nommer la ville et donc celui de la gouverner qui fut à l’origine du conflit fratricide. Pour se départager, les jumeaux consultèrent les augures. Romulus se plaça sur le Mont Palatin, Rémus sur l’Aventin. Rémus fut le premier à apercevoir six vautours dans le ciel, mais Romulus en observa douze. Ce fut Romulus qui fut finalement désigné.

Tite-Live rapporte deux versions de la mort de Rémus. Dans la première, Rémus aurait été tué par le centurion Celer pendant la bagarre qui suivit le décompte des augures. Dans la deuxième, il aurait franchi par dérision le pomoerium que venait de tracer son frère qui l’aurait tué afin de ne pas avoir à partager le pouvoir.

La légende dit que Romulus nomma la ville Roma d’après son propre nom. Elle était peuplée principalement d’hommes et le nouveau roi essaya de négocier des mariages avec les Sabins. Devant leur refus, les Romains enlevèrent par ruse les jeunes Sabines non mariées et les épousèrent. La guerre qui suivit cet incident fut terminée grâce aux Sabines qui s’interposèrent entre leurs nouveaux époux et leurs pères pour les obliger à un traité de paix. Romulus partagea alors le pouvoir avec le roi sabin Titus Tatius jusqu’à la mort de ce dernier, cinq ans plus tard. Pendant le restant de sa vie, Romulus passa son temps à guerroyer contre ses voisins étrusques, avec suffisamment de succès pour qu’à sa mort, son successeur, Numa Pompilius, puisse régner en paix.

fondazione di Roma e Bangkok

Rome fut fondée le 21 avril 753 av. J.-C. selon la tradition. 2 535 ans plus tard, le 21 avril 1782, une autre grande ville fut fondée à l’autre bout de la planète. Il s’agit de la « Ville des anges, grande ville, résidence du Bouddha d’émeraude, ville imprenable du dieu Indra, grande capitale du monde ciselée de neuf pierres précieuses, ville heureuse, généreuse dans l’énorme Palais Royal pareil à la demeure céleste, règne du dieu réincarné, ville dédiée à Indra et construite par Vishnukarn ». Je ne plaisante pas, c’est le nom officiel de la capitale de la Thaïlande, que les Thaïlandais abrège en Krung Thep et que les étrangers s’obstinent à nommer Bangkok, du nom du petit village sur lequel fut fondée la ville. L’alphabet thaïlandais est si beau que je n’hésite pas à vous donner ici le nom complet de la ville des Anges: กรุงเทพมหานคร อมรรัตนโกสินทร์ มหินทรายุธยา มหาดิลกภพ นพรัตน์ราชธานีบุรีรมย์ อุดมราชนิเวศน์มหาสถาน อมรพิมานอวตารสถิต สักกะทัตติยะวิษณุกรรมประสิทธิ์.

Lien externe

Advertisements