Étiquettes

lupo alberto

Lupo Alberto est un personnage de bande dessinée italienne créé par Guido Silvestri en 1974. C’est un gentil loup bleu qui vit en solitaire en bordure de la propriété des McKenzie, dans une petite maison pauvrement meublée. Poussé par la faim et par son amour pour Marta la poule, il attaque régulièrement la petite communauté qui vit dans la ferme, mais ses plans sont toujours déjoués par Mosè le bobtail.

Ferme McKenzie - Author: lupoalberto.it

La ferme McKenzie est de type anglo-saxon, située dans la « vallée des fermes »,  une vallée bucolique, entourée de forêts, de rivières et de lacs qui forment la toile de fond des épisodes. Outre les maisons où habitent les animaux, on y trouve une grange, un moulin, une remise et des champs cultivés. Dans certains épisodes, des bâtiments apparaissent temporairement, comme la serre, l’infirmerie ou des commerces. La ferme n’est pas loin de la route de la Vallée qui mène à la ville voisine. A proximité, il y a les fermes des haïssables McKenna et des McGoofey, les rivaux impitoyables des McKenzie, et une colline boisée où vit Alberto.

lupoalberto - Author: Silvestri

Même si le décor évoque un imaginaire américain, les personnages présentent des caractéristiques typiquement italiennes. L’homme n’apparaît jamais et chaque animal a son rôle. Moïse est l’intendant et le gardien. C’est le défenseur de l’ordre établi et l’irréductible obstacle à l’amour entre Alberto et Marta. Ludovico le cheval est responsable des labours et de l’ensemencement. En tant qu’unique représentant de son espèce, il exige le plus grand respect. Il mange tout et n’importe quoi et rêve de gagner un jour un derby du trot. Alcide le porc s’occupe du stockage du fumier. Il est le philosophe, l’intellectuel du groupe, dont les sermons sont acceptés avec bonne humeur. Sa tolérance et son âme sensible sont souvent mis à rude épreuve par les plaisanteries cruelles de Glicerina le canard, l’idiot du village. Alfredo la dinde est responsable des récoltes. Il a de nombreux centres d’intérêt, notamment la physique, la météorologie et la radiesthésie. A noter qu’il n’est jamais invité aux repas de Noël. Krug le taureau a un caractère abusif et irascible. Il est l’incarnation de la force brute, sans aucun sens de l’humour, et représente un danger mortel pour tous ceux qui le dérange dans son sommeil. Enfin, Alice la poule, l’inséparable amie de Marta, vieille fille aux multiples amants et féministe à l’ancienne, dont Alberto se fera finalement une alliée.

Lupo alberto - Author: Silvestri

A cette liste s’ajoutent d’autres personnages, mais les deux autres grands protagonistes sont Alberto et Marta. Cette dernière est la fiancée d’Alberto. Sa famille (surtout sa mère) la pousse à se marier avec lui, mais à chaque fois que le sujet et mentionné, le fiancé s’en sort avec de beaux discours ou en s’enfuyant carrément dans son terrier, car il ne veut que l’aimer, sans contrainte. C’est un loup calme et sympathique, avec un sens aigu de l’amitié et de la solidarité, un pacifique pacifiste, donc destiné à la malchance dans sa lutte contre Mosè. Il a souvent faim, mais Marta ou Alice l’invite régulièrement à des repas gastronomiques. Il a une relation privilégiée avec un autre exclu de la communauté, Enrico la taupe, à qui il mendie souvent de la nourriture et qui joue un rôle de conseiller dans sa relation avec Marta.

Lupo Alberto - Author: Silvestri

Lupo Aberto est une satire subtile des moeurs et de la politique des années 1970 et n’est pas seulement destiné aux enfants. C’est particulièrement flagrant dans les positions parfois opposées d’Alberto et d’Enrico. Le premier est le jeune idéaliste classique, un peu anarchique et rebelle, tandis que le second représente le stéréotype de l’Italien moyen ou même du politicien qui promet beaucoup, mais n’est motivé que par le pouvoir et l’argent. Le personnage d’Enrico est complexe, car il est également très provocateur, comme dans un épisode où il fait croire à Alberto qu’il est homosexuel et le convainc de manifester à ses côtés pour les droits des homosexuels, provoquant le scandale des bien-pensants de la ferme. Dans un autre épisode, Enrico fonde un mouvement visant à redresser les moeurs en décomposition de la société italienne dans les années 1970 qu’il nomme « Bravi Ragazzi » (en abrégé BR) et dont le symbole est une étoile rouge à cinq branches, allusion directe aux Brigades rouges qui sévissaient à cette époque. A fil du temps, la bande dessinée s’est étoffée en touchant à de nombreux sujets, comme l’abus de l’utilisation du téléphone, les talk-shows télévisés, l’immigration, les frustrations conjugales, la mort, la politique, etc. tout en gardant un ton léger et humoristique.

Lien externe

Publicités