Étiquettes

Terme di Caracalla

Les thermes de Caracalla furent inaugurés en 216 apr. J.-C., mais ils ne furent terminés qu’après la mort de l’empereur Caracalla. Ils étaient alors les plus grands établissements thermaux de l’Empire et ne furent dépassés que sous l’empereur Dioclétien au début du IVe siècle. Ils pouvaient accueillir jusqu’à 1 600 personnes à la fois. La superficie totale du complexe couvrait environ 25 hectares, le bâtiment central mesurait 218 mètres sur 112 et le calidarium avait un diamètre de 35 mètres. Leur installation nécessita la construction d’un nouvel embranchement de l’aqueduc de l’Aqua Marcia, l’Aqua Antoniniana.

Thermae - Author: Chris 73

Les thermes étaient orientés de manière à ce que le frigidarium (salle froide avec piscine à l’air libre) soit situé au nord-est et le calidarium (bains chauds surmonté d’une coupole) au sud-ouest. Ils étaient entourés d’un péribole carré qui comprenait, sur le côté nord-est des boutiques, dans les exèdres latéraux des salles chauffées et sur le côté sud-ouest, les citernes d’une capacité de 80 000 litres, un stade avec gradins, ainsi que deux bibliothèques d’égale grandeur, l’une pour les ouvrages en grec, l’autre pour ceux en latin. Sous l’exèdre nord-ouest se trouvait un Mithraeum, le plus grand temple à Mithra de Rome. On traversait des jardins pour arriver au bâtiment central dans lequel on entrait par quatre entrées qui donnaient dans les vestiaires (apodyterium). Au centre, un immense hall de 56 mètres par 24 et recouvert de voûtes d’arêtes donnait accès à la piscine du frigidarium, au tepidarium (bains tièdes) et au calidarium sur l’axe nord-est/sud-ouest, et à des gymnases (palaestra) et des étuves (laconicum) sur l’axe nord-ouest/sud-est. Le plan ci-dessous est une bonne reproduction des thermes, mais son orientation est inversée.

Caracalla - Author: Howard Nelson

L’intérieur était richement décoré de mosaïques, de vasques, de niches contenant des statues et de colonnes en granit. Les salons principaux étaient revêtus de marbres ornés de bronze doré, les murs couverts de marbre de couleur et les plafonds probablement décorés de peintures; le pavé de presque toutes les salles était orné de mosaïques, les bassins et les palestres décorés de statues et de magnifiques fresques en mosaïques représentant différents athlètes; enfin certaines baignoires étaient creusées dans les marbres les plus précieux, les autres étant exécutées en basalte, en granite, en porphyre et en albâtre.

Mosaic with athlets - Author: Udimu

Divers travaux de restauration furent effectués sous les empereurs Aurélien, Dioclétien et Théodoric. L’écrivian Polemius Silvius, au Ve siècle, cita les thermes comme l’une des sept merveilles de Rome pour la richesse de leur décoration et les œuvres qui l’ornaient. Lors du siège de Rome en 537, les aqueducs furent bouchés et les thermes abandonnés. A partir du siècle suivant, la partie centrale fut utilisée comme xénodoque pour les pélerins, tandis que les jardins servaient de cimetière et de carrière de marbre et de briques pour les églises et les palais romains.

Vasca_in_granito_nero_di_assuan - Author: sailko

Des fouilles furent régulièrement effectuées pour rechercher des oeuvres d’art, principalement au début du XVIe siècle lorsque le cardinal Alexandre Farnese fit construire son palais. Parmi les principaux éléments retrouvés: diverses baignoires que l’on peut voir aux Musées du Vatican, les vasques de marbre gris des fontaines sur la place Farnèse, une colonne en granit provenant de la piscine et transférée sur la Piazza Santa Trinita à Florence en 1560, les mosaïques des palestres (conservées aux Musées du Vatican) et trois magnifiques statues colossales représentant Hercule, la déesse Flore et le supplice de Dircé (actuellement au Musée national de Naples).

Caracalla et Penn station - Author: Architectural Classics

Les thermes de Caracalla inspirèrent nombre de copies à travers le monde. J’ai trouvé sur un blog privé cette comparaison avec Pennsylvania Station à New York que je trouve très intéressante (la partie de gauche est une reproduction des thermes datant de la fin du XIXe siècle). Lors des jeux olympiques de 1960, les thermes furent utilisés pour les compétitions de gymnastique. Depuis 1937, ils accueillent la saison estivale de l’Opéra de Rome, ainsi que divers spectacles en plein air.

Roma - Author: NordNordWestLiens externes

Publicités