Étiquettes

LUMSA

L’université privée Maria Santissima Assunta fut fondée par une femme qui consacra sa vie à la diffusion de l’enseignement selon les principes du christianisme dans la tradition catholique.

Luigia Tincani naquit en 1889 à Chieti et passa sa jeunesse dans les différentes villes d’Italie où son père, professeur de grec et de latin, était transféré. En 1910, elle se trouvait à Messine avec son père, chargé de la reconstruction des écoles après le tremblement de terre de 1908, et elle fonda aux côtés du futur saint Louis Orione de nombreuses associations de catéchèse apostolique pour les orphelins. Deux ans plus tard, la famille déménagea à Rome, où Luigia suivit les cours de l’Institut supérieur de pédagogie et obtint son diplôme en 1916. Pendant ses études, elle s’investit au sein de la Fédération universitaire catholique italienne et créa, en 1914, le Cercle universitaire féminin catholique romain. En 1925, elle passa son diplôme de philosophie à l’université catholique de Milan.

Entre-temps, l’idéal d’un apostolat exercé dans tous les niveaux scolaires pour le bénéfice des étudiants et des enseignants se formait dans son esprit. Tincani était convaincue qu’un groupe d’enseignants, bien préparés et consacrés à Dieu dans l’esprit dominicain, pouvait jouer une action efficace d’évangélisation dans la société de l’époque. Son association, soutenue par l’ordre des Dominicains, fut approuvée et bénie par le pape Pie XI qui lui donna le nom d’Union Sainte-Catherine-de-Sienne des Missionnaires de l’Ecole, et Tincani en fut nommée supérieure générale à vie. Son oeuvre évangélisatrice s’intensifia et s’étendit dans plusieurs domaines, notamment dans la préparation des enseignants à enseigner la religion dans les écoles publiques, la supervision des écoles catholiques et le respect des droits de l’école catholique établis lors des accords du Latran de 1929.

Luigia Tincani - Author unknown

Par ailleurs, Tincani comprit la nécessité de proposer aux religieux, en particulier aux enseignants, de poursuivre leur formation culturelle et professionnelle après leur formation religieuse, afin d’élever le niveau et la valeur des écoles catholiques. Avec l’accord du pape Pie XII et en collaboration avec le cardinal Joseph Pizzardo, elle fonda en 1939 l’Institut national de l’Education Maria Santissima Assunta, d’abord réservé aux religieux, puis ouvert en 1967 aux laïcs, et devenu en 1989 l’université privée Maria Santissima Assunta (LUMSA).

Luigia Tincani mourut en 1976 à Rome. Le 5 décembre 1987, le Saint-Siège entama le processus de sa béatification, achevé le 6 juillet 2000.

De nos jours, l’université a gardé la vocation intellectuelle et chrétienne de sa fondatrice et ses statuts mentionnent qu’elle favorise, sur la base des principes chrétiens, de la tradition catholique et des principes constitutionnels, le dialogue interculturel et interreligieux et la quête de la vérité par l’étude et la recherche, dans une tentative idéale d’enseigner conjointement connaissances et valeurs.

Son siège est à Rome, avec trois campus décentrés à Palerme, Tarente et Gubbio. Elle enseigne le droit, les sciences politiques et économiques et les sciences humaines et sociales. Malgré son statut d’université privée, elle appartient au réseau universitaire national italien et émet des diplômes reconnus par le ministère de l’Education et équivalents à ceux des universités publiques italiennes.

Roma - Author: NordNordWest

Liens externes

Publicités