Étiquettes

Liceo Quirino Visconti - Roma

Même si le lycée Ennio Quirino Visconti ne date que de 1871 (ce qui fait quand-même de lui le plus ancien lycée classique de Rome), son histoire remonte au XVIe siècle. En effet, il se trouve dans une partie du palais (aujourd’hui classé monument historique) du célèbre Collège romain des Jésuites qui fut pendant des siècles un des centres culturels les plus actifs de Rome.

Le Collège fut fondé en 1551 par Ignace de Loyola peu de temps après la fondation de la Compagnie de Jésus, pour couvrir l’ensemble des études, de l’école secondaire à l’université. Le pape Grégoire XIII, dont le pontificat se distingua par la fondation de nombreux collèges pour combattre le protestantisme, fit construire l’édifice actuel par l’architecte florentin Bartolomeo Ammannati, sur les plans du jésuite Giuseppe Valeriano, entre 1582 et 1584.

Liceo Visconti - Copyright free

A sa fondation en 1551, le Collège accueillit soixante élèves. Une année plus tard, les étudiants étaient déjà trois cents et, quelques années après le déménagement, leur nombre dépassait les deux mille. Le nouvel espace permit d’augmenter le nombre de disciplines enseignées. De nouvelles chaires, comme l’histoire de l’Eglise et de la liturgie, furent ajoutées. Le Collège devint rapidement réputé dans les domaines des mathématiques, de la physique et de l’astronomie.

Le calendrier grégorien fut développé par le grand mathématicien Clavius Christopher, un professeur du Collège à l’époque. Roberto Bellarmino, alors titulaire de la chaire de « Controverses », se distingua par sa compétence théologique et par sa courtoisie dans ses débats avec les protestants, avant de devenir le cardinal-inquisiteur qui condamna Giordano Bruno au bûcher et instruisit le procès de Galilée. L’illustre mathématicien et physicien Athanasius Kircher enseigna également pendant cette période et créa un musée des sciences et d’ethnographie, le premier du genre.

Le 21 juillet 1773, le pape Clément XIV supprima la Compagnie de Jésus partout dans le monde. Le Collège fut confié au clergé romain avant d’être rendu à la Compagnie, réhabilitée le 17 mai 1824 par le pape Léon XII. A la dissolution des Etats pontificaux et l’entrée de Rome dans le royaume d’Italie en 1870, le pape Pie IX conféra au Collège le titre d’Université Pontificale Grégorienne et lui attribua de nouveaux locaux, suite à la confiscation du bâtiment par l’Etat italien.

Cortile - Author: Liceo Visconti

Dans le même temps, le lycée classique Ennio Quirino Visconti fut fondé, du nom du fameux archéologue, conservateur du Musée du Capitole, ministre de la République romaine de 1798, puis professeur d’archéologie auprès du Musée du Louvre à Paris. Ce lycée laïque fut installé dans l’ancien palais des Jésuites, qu’il partage actuellement avec le ministère pour les Biens et les Activités culturels.

Le bâtiment fut modernisé une première fois en 1907, puis en 1970. Un nouveau « Musée Kircher » fut réorganisé avec les rares pièces qui n’avaient pas été dispersées dans d’autres collections à la suppression de la Compagnie de Jésus. Il reste les copies en bois des obélisques de Rome réalisées par Kircher, quelques instruments scientifiques, des marbres précieux, quelques animaux empaillés et une collection de graines récoltées au XVIIIe siècle par le botaniste Liberato Sabbati.

D’abord réservé uniquement aux garçons, le lycée accueillit les filles dès 1890. Encore de nos jours, afin de préserver la continuité historique avec les traditions des Jésuites, le cursus classique et scientifique d’études est régulièrement adapté aux nouvelles découvertes et technologies.

Roma - Author: NordNordWestLiens externes

Advertisements