Mots-clefs

Palazzo Madama

Le Palazzo Madama est le siège du Sénat de la République, une des deux assemblées (l’autre étant la Chambre des députés au Palazzo Montecitorio) qui constituent le parlement italien. Son histoire remonte à la fin du XVe siècle à l’époque où la ville médiévale de Rome commençait à devenir une ville moderne. Le terrain avait appartenu depuis la fin du Xe siècle aux moines de l’abbaye de Farfa qui y avaient trouvé refuge lors des attaques des Sarrasins. Au XVe siècle, les moines le vendirent à la France qui le donna à l’évêque de Chiusi, afin que soit construite une maison pour accueillir les pèlerins français en visite à Rome.

En 1505, l’édifice fut acheté par le futur pape Léon X, Giovanni de Médicis, qui le fit agrandir et rénover par l’architecte Giuliano da Sangallo et qui en fit la résidence romaine de la famille Médicis. Le palais prit son nom lorsque la fille naturelle de Charles Quint, Marguerite de Parme, s’y installa après la mort de son premier mari, Alexandre de Médicis, et qu’elle se maria en seconde noces, en 1538, avec Octave Farnese. Cette « Madame » n’est pas à confondre avec une autre « Madame », Christine de France, qui donna son nom au Palazzo Madama à Turin.

Au milieu du XVIe siècle, le palais subit une deuxième grande restauration: la façade fut remplacée par une façade baroque réalisée par l’architecte Paolo Marucelli et l’intérieur fut décoré par le toscan Romano Monanni. Malgré ces embellissements, le palais ne fut plus habité par les Médicis jusqu’en 1715, lorsque Violante-Béatrice de Bavière, la femme de Ferdinand de Médicis, s’y installa et en fit un lieu de culture et de spectacles.

PalazzoMadama - Author: Geobia

En 1737, à la mort du grand-duc Gian Gastone de Médicis et l’extinction des Médicis, le palais passa un temps aux mains de la Maison de Lorraine avant d’être racheté, en 1755, par le pape Benoît XIV qui l’agrandit, perça une seconde cour et aménagea la place Madama devant la façade principale. Jusqu’à la dissolution des Etats pontificaux, il servit de bâtiment public pour le Saint-Siège, accueillant des tribunaux et la préfecture de police. Cette partie de l’histoire se retrouve encore de nos jours dans le dialecte romain qui surnomme les forces de l’ordre « la madama ». En 1849, le pape Pie IX transféra au Palazzo Madama le ministère des Finances et de la Dette publique, ainsi que la Poste pontificale, et réaménagea l’intérieur pour accueillir les nouveaux bureaux.

Un peu moins d’un an après la prise de Rome et son élévation au statut de capitale du royaume d’Italie, le palais Madama devint le siège du Sénat qui se réunit pour la première fois le 28 novembre 1871.

Cicero - copyright free

Outre l’amphithéâtre, le palais contient plusieurs salles de conférences et salons de réception. La salle Cesare Maccari, nommée d’après l’artiste qui l’a décorée en 1880, est une des plus belles. Au plafond, quatre médaillons avec des figures allégoriques représentant le commerce, l’agriculture, l’armée, les sciences, les lettres et les arts sont disposés autour d’un motif central symbolisant l’Italie. Sur les murs, l’artiste a peint cinq épisodes de l’histoire du Sénat de la Rome antique.

Roma - Author: NordNordWestLien externe

Publicités