Étiquettes

Istituto Pio V, Roma

L’Institut d’études politiques Saint-Pie-V de Rome, fondé en 1972, a pour but de «promouvoir et encourager, en Italie et à l’étranger, les études en économie et en sciences humaines, en particulier en ce qui concerne l’histoire politique et linguistique, ainsi que les problèmes de la société contemporaine » (Statut Art. 1).

Pour la réalisation de ses objectifs, l’institut collabore avec des organisations similaires, italiennes et étrangères, qui aspirent également à affirmer et à défendre les valeurs de la civilisation, à la lumière des principes de la tradition chrétienne. Entre autres: il organise des conférences et des séminaires pour accroître les échanges éducatifs et les expériences scientifiques; il publie des rapports de recherche; il collabore avec des filières scientifiques de pointe dont les titres sont déclarés équivalents aux doctorats délivrés par les universités italiennes; il accorde des bourses de recherche à des étudiants inscrits dans des écoles supérieures; et il encourage la promotion de cours de recherche doctorale.

Afin de mieux mettre en œuvre sa vocation à l’enseignement supérieur, l’institut fonda, en 1989, l’École de Langues Modernes pour Interprètes et Traducteurs qui devint, en 2003, l’Ecole supérieure pour Médiateurs linguistiques, habilitée à enseigner, dans ses sièges de Rome et d’Ancône, un cursus de trois ans et à délivrer des diplômes équivalents à ceux des départements « Sciences de la médiation linguistique » des universités italiennes.

En 1996, l’institut fonda l’Université Saint-Pie-V avec laquelle il entretient d’étroites relations de travail scientifique et éducatif, inspirant notamment les lignes directrices et les initiatives de recherche.

En 2005, afin de répondre aux nouveaux besoins et aux nouveaux engagements, l’activité de recherche a été restructurée en trois départements principaux: histoire politique; jurisprudence – économie; et développement social, sciences humaines et diversité linguistique.

En mars 2006, l’institut reçut une reconnaissance officielle par l’UNESCO lors de l’établissement des relations de coopération formelle avec les Nations Unies.

En 2009, il créa le « Prix National de thèse de doctorat sur le thème des droits de l’homme», afin de soutenir la recherche de jeunes chercheurs sur la question. La même année, il lança un cours de spécialisation scientifique de trois ans sur «le développement social et économique de l’Italie au XXe siècle: La contribution de la personnalité d’inspiration catholique ».

Pour la valorisation et la diffusion de ses travaux de recherche, l’institut utilise la maison d’édition APES qui publie également la Rivista di Studi Politici.

rivista - Author: APESLien externe

Publicités