Étiquettes

sapienza

Le passé de l’université de la Sapienza commence en 1303. Le pape Benedetto VIII, avec la bulle papale In suprema praeminentia dignitatis, fonda l’université de Rome, Studium Urbis, pour les études ecclésiastiques. Le pape, convaincu de la suprématie du pouvoir spirituel sur le pouvoir temporel, voulait exercer un contrôle plus grand sur l’université de Rome qu’il n’en avait sur les universités de Bologne et de Padoue. Cependant, en contrepartie, il autorisa sa localisation au Trastevere, en-dehors des murs du Vatican, afin de créer un lien nouveau entre le clergé romain et le milieu académique.

L’université acquit très rapidement une telle importance et un tel prestige qu’elle obtint de la ville de Rome une contribution stable dès 1363. Le site du Trastevere ne fut plus suffisant et, en 1431, le pape Eugène IV réorganisa l’université avec une nouvelle bulle papale, dans laquelle il garantit aux professeurs et aux étudiants des privilèges extraordinaires et structura le curriculum en quatre facultés distinctes: jurisprudence, médecine, philosophie et théologie. Il introduisit une nouvelle taxe sur le vin pour pouvoir acheter des immeubles dans le quartier Sant’Eustachio, entre le Panthéon et la place Navone, et y hébergea l’université. A partir de cette période, le Studium Urbis commença à être appelé la Sapienza. A noter qu’en 1513 fut créée la première chaire de biologie du monde, dont les étudiants disposaient du « jardin des simples » du Vatican qui fut transféré en 1660 sur le Janicule par facilité d’accès.

Palazzo_della_Sapiensa - Author: Jensens

A partir de 1660, l’université prit officiellement le nom « La Sapienza » et fut transférée dans un palais unique, commencé par Giacomo Della Porta à la fin du XVIe siècle et terminé au milieu du XVIIe siècle par Francesco Borromini. Sur le portail d’entrée est encore inscrit: Initium Sapientiae timor Domini (Le commencement de la sagesse est la crainte du Seigneur). En 1632, le pape Urbain VIII chargea Borromini de construire la magnifique église Sant’Ivo au bout de la cour intérieur, puis le pape Alexandre VII fonda la bibliothèque universitaire Alessandrina, dont il fit chercher les textes, les livres, les alphabets et les grammaires par ses ambassadeurs dans le monde entier.

sapienza02

Au milieu du XVIIIe siècle, le pape Benoît XIV donna une nouvelle impulsion à La Sapienza en introduisant de nouveaux cours tels que la physique expérimentale, la chimie et les mathématiques, et augmenta le nombre de facultés à cinq: théologie, jurisprudence, médecine et chirurgie, art et philosophie, et langues. En outre, il alloua des ressources suffisantes pour les laboratoires et l’équipement scientifiques, afin de mener à bien ses réformes académiques.

Quand l’esprit de la Révolution française parvint à Rome et, en 1798, avec la proclamation de la république romaine, l’université se restructura pour rendre l’enseignement plus autonome de l’Eglise, mais il fallu attendre la première guerre du Risorgimento en 1848-49 pour que les étudiants puissent exprimer ouvertement leurs revendications laïques. Lorsque les Etats pontificaux furent abolis et Rome rattachée au royaume d’Italie en 1870, La Sapienza cessa d’être l’université papale et devint l’université de Rome. L’enseignement s’ouvrit alors à des enseignements scientifiques et à des courants de pensée plus modernes tout en gardant un curriculum classique.

En 1935, l’université déménagea à la Città Universitaria, près de la Gare Termini. Elle changea officiellement de nom et fut nommée simplement Université de Rome. Il fallu attendre 1982 pour que le nom La Sapienza soit réintroduit.

Sapienza - Author: La Sapienza

Le nouveau campus, construit par Marcello Piacentini est considéré comme un chef-d’oeuvre du style rationaliste. Il couvre environ 439 000 m2. L’université compte 140 000 étudiants, plus de 4 500 professeurs et presque 5 000 employés administratifs et techniques. C’est la plus grande université d’Europe et la 43e du monde. Elle propose plus de 100 programmes de doctorat, plus de 250 cursus universitaires et quelques 200 cours professionnels. Elle a 59 bibliothèques et 21 musées avec d’importantes collections allant de la sculpture antique à la minéralogie et à l’histoire de la médecine.

Roma - Author: NordNordWest

Liens externes

Publicités