Étiquettes

Stazione Termini - Roma

D’une surface totale de 225 000 m2, utilisée par environ 480 000 personnes par jour, soit plus de 150 millions par année, la gare de Rome-Termini se trouve au coeur de la ville et est l’une des plus grandes d’Italie et d’Europe.

Au début des années 1860, Rome avait deux lignes de chemins de fer, Rome-Frascati et Rome-Civitavecchia, avec deux gares de terminus séparées, mais à la construction des deux suivantes, Rome-Ceprano et Rome-Ancône, la question s’est posée de construire des gares en périphérie selon le modèle de Paris ou de relier tout le réseau ferroviaire en une seule gare centrale. Cette dernière solution prévalut et, en 1863, le pape Pie IX ordonna de construire une première gare centrale provisoire. Le site choisi fut la colline de l’Esquilin, sur l’emplacement d’une villa en ruine du XVIe siècle construite par le pape Sixte V.

Stazione Termini 1890 - Author unknown

Les travaux préliminaires de la gare Termini, dont le nom vient de la proximité des thermes de Dioclétien, commencèrent le 2 juillet 1868 avec une cérémonie d’ouverture en présence du pape. Le choix du projet final fut approuvé en 1869, sur les plans de l’architecte Salvatore Bianchi, et les travaux commencèrent immédiatement. Ils furent interrompus lors de la prise de Rome par les troupes italiennes et le processus d’intégration des Etats pontificaux dans la nouvelle nation, et ne furent achevés qu’en 1874. Selon le schéma habituel de l’époque, la gare était équipée de deux halls de voyageurs parallèles, l’un pour les départs, l’autre pour les arrivées, joints par un toit métallique central, semblable à celui construit à la gare de l’Est à Paris. Elle avait six voies et elle paraissait trop grande pour les besoins d’alors. Mais très vite, il fallut l’agrandir, ajouter des voies et construire une billetterie.

Immédiatement après la Première Guerre mondiale, le problème de la capacité de la gare face aux besoins des passagers se reposa. En 1925, le gouvernement demanda à l’architecte Angiolo Mazzoni d’étudier un nouveau projet pour l’agrandissement des bâtiments de Bianchi. Les études initiales prévoyaient deux gares terminus situées au nord et au sud de la ville, reliées par un métro souterrain passant par la gare Termini. Mais Benito Mussolini désirait une gare centrale monumentale avec de vastes espaces, des arcs, des voûtes et un grand hall d’entrée conçu non pas comme un filtre entre la gare et la ville, mais plutôt comme l’imposante entrée d’un temple.

Progetto Termini - Author: Angiolo Mazzoni

Le projet original subit alors un long processus de modifications pour obtenir finalement l’approbation officielle le 3 février 1939. Il prévoyait une entrée imposante et un vaste hall de 12 000 m2, entièrement vide dans le seul but d’impressionner, reléguant tous les services de voyage aux ailes latérales longues de deux kilomètres, compromettant ainsi l’efficacité du fonctionnement de la gare et le confort des passagers. Une particularité de ce projet fut d’intégrer le long d’une des ailes une portion du mur Servien datant du IVe siècle av. J.-C.

Les travaux commencèrent par la démolition de la gare construite par Bianchi et la construction des ailes latérales. Mais ils furent interrompus en 1943 avec la chute du gouvernement fasciste et l’arrivée de la guerre sur le territoire italien. Après la guerre, le projet fut abandonné, considéré comme inadapté aux besoins, en particulier en ce qui concernait le hall d’entrée, et le ministère des Transports mit au concours le projet d’une nouvelle gare qui puisse s’adapter aux structures déjà construites de Mazzoni. Les gagnants, ex aequo, furent les architectes Leo Calini et Eugenio Montuori, et le groupe d’Annibale Vitellozzi. La nouvelle gare Termini fut inaugurée le 20 décembre 1950 par le président Luigi Einaudi.

stazione termini - Author unknown

Le bâtiment se caractérise par une très longue façade de style moderniste en travertin et par la courbe double, défiant la gravité, de l’auvent en béton armé, populairement surnommé il dinosauro par les Romains. La frise en aluminium anodisé au bout de l’auvent est l’oeuvre de l’artiste Amerigo Tot.

Actuellement, le terminal ferroviaire, en impasse, comprend 24 voies à quai dédiés aux trains nationaux et internationaux, plus quatre autres voies pour les lignes régionales du Latium, ainsi que la voie pour le train Leonardo Express qui assure une liaison directe avec l’aéroport international Leonardo da Vinci. Elle est également la principale plaque tournante des transports publics à l’intérieur de la ville. Les deux lignes de métro de Rome se croisent à la station de métro Termini et la gare routière principale se trouve sur la place en face de la gare.

Mazzoni - Author unknown

A sa restauration en 2000, un grand centre commercial de 14 000 m2 fut construit au sous-sol et les ailes futuristes de Mazzoni retrouvèrent leur grandeur après des années d’abandon. Le 23 décembre 2006, la gare Termini fut dédiée au pape Jean-Paul II.

Plusieurs films ont été tournés dans la gare, dont Station Terminus de Vittorio De Sica, et Ginger et Fred de Federico Fellini.

Roma - Author: NordNordWest

Liens externes

Advertisements