Étiquettes

Piazza di Spagna - Roma

La place d’Espagne est l’une des plus prestigieuses de Rome. Elle doit son nom à l’ambassade d’Espagne près le Saint-Siège qui se trouve depuis 1620 dans un palais de la Renaissance modifié pour l’occasion par l’architecte Francesco Borromini entre autres. Avec sa forme caractéristique en ailes de papillon, elle est l’un des monuments urbains les plus majestueux de la Rome baroque.

Immaculée conception -  Author moodingigo

En face de l’ambassade se trouve la colonne de l’Immaculée Conception, érigée en 1857 à la demande du pape Pie IX en l’honneur du dogme du même nom défini le 8 décembre 1854. Depuis, chaque 8 décembre, elle fait l’objet d’un pèlerinage. Sur une base de marbre sont représentés les quatre prophètes (Moïse, David, Isaïe et Ezéchiel) et quatre bas-reliefs illustrant la définition du dogme, le rêve St. Joseph, le Couronnement de Marie dans le ciel et l’Annonciation. La colonne en marbre rose, haute de 11 mètres, est surmontée d’une gigantesque statue en laiton et en bronze de la Vierge.

barcaccia - Author unknown

Au centre de la place, la fontaine della Barcaccia attire tous les regards. Elle fut commanditée en 1629 par le pape Urbain VIII à Pietro Bernini. Elle a la forme d’une barque à moitié immergée pour rappeler, selon la légende, l’inondation du Tibre de 1598 qui laissa une barque échouée au milieu de la place. En réalité, il est fort probable que Bernini l’ait construite ainsi pour surmonter un problème technique dû à une basse pression d’eau. Quoiqu’il en soit, la Barcaccia est une délicate fontaine plus romantique que les autres fontaines célèbres de Rome.

Piazza di Spagna

L’autre attrait de la piazza di Spagna est le majestueux escalier en marbre de style baroque tardif de 138 marches sur trois niveaux avec des terrasses couvertes de fleurs au printemps et en été. Il relie la place à l’église de la Trinité-des-Monts qui le domine. Il est le plus large d’Europe et est appelé la scalatina par les Italiens. Au XVIe siècle déjà, le pape Grégoire XIII s’était penché sur la question de construire un escalier sur les flancs du Pincio. Le cardinal Mazarin s’y intéressa également. En 1717, un concours fut organisé pour urbaniser cette zone encore boisée. Le projet fut attribué à un artiste inconnu, Francesco de Sanctis. La récolte des fonds fut organisée par le diplomate français Pierre Guérin de Tencin et l’escalier put être inauguré par le pape Benoìt XIII à l’occasion du jubilé de 1725. Situé à la fin d’un long chemin étroit venant du Tibre, l’escalier fut conçu de telle sorte qu’il surprenne le promeneur par sa splendeur aristocratique. A son sommet, il offre une des vues les plus spectaculaires de Rome.

Spanish_steps - Author: 2pi

Sur la gauche de l’escalier, en tournant le dos à la Barcaccia, se trouve le salon de thé Babington. Fondé en 1893 par deux Anglaises, Isabel Cargill et Anne-Marie Babington, il était destiné à satisfaire les envies de thé des anglophones, car à cette époque en Italie, le thé ne pouvait être acheté que dans les drogueries. L’intérieur est encore décoré dans le style de la fin du XIXe siècle. Il reste un endroit prisé des écrivains, des artistes et des politiciens.

Roma - Author: NordNordWest

Lien externe

Advertisements