Étiquettes

,

La propriété de la villa Lante de Bagnaia, près de Viterbe, est composée de deux bâtiments, presque identiques, construits par deux propriétaires différents, à 30 ans d’écart.

Ce sont deux petits pavillons carrés, accolés à la colline qui surplombe Bagnaia, avec au rez-de-chaussée de grandes fenêtres en arc, style loggia, et à l’étage noble, trois fenêtres par côté, alternant frontons courbes et triangulaires et bordées de pilastres. On distingue un deuxième étage avec des petites fenêtres rectangulaires, comme des mezzanines. Le toit est surmonté d’une petite tourelle ajourée de fenêtres réelles et aveugles.

Le premier pavillon fut commandé à Jacopo Barozzi da Vignola en 1566 par le cardinal Gianfrancesco Gambara. Vignola dessina également les jardins qui rendirent la propriété si célèbre. A sa mort, Gambara fut remplacé dans sa fonction d’administrateur apostolique par un adolescent de 17 ans, le cardinal Alessandro Peretti di Montalto, neveu du pape Sixte V, qui termina les jardins et construisit le deuxième pavillon sur le modèle du premier. Les deux bâtiments présentent des différences au niveau du style des fresques qui les décorent: les fresques du pavillon Gambara représentent des paysages et sont une explosion de couleurs qui soulignent les détails, alors que celles du pavillon di Montalto sont plus classiques et ressemblent à des trompe-l’oeil.

LanteOldPlan - Author unknown

La propriété est surtout connue pour ses jardins qui sont classés parmi les Grandi Giardini Italiani. Leur beauté est due aux éléments aquatiques conçus par Tommaso Ghinucci de Sienne, un des plus éminents ingénieurs hydrauliciens du XVIe siècle qui travailla également à l’aménagement des fontaines de la Villa d’Este à Rome. Les jardins sont dessinés de manière symétrique suivant le parcours de l’eau qui descend du sommet de la colline jusqu’au Quadrato, la magnifique esplanade qui sépare les pavillons du portail d’entrée.

Deluge - Author: GIUSEPPE TOKATLIAN

Le teatro delle acque commence par la fontaine du Déluge bordée de deux petits pavillons dont l’architecture rappelle celle des pavillons principaux et dont les murs jouxtant la fontaine furent intentionnellement travaillés pour ressembler à des parois naturelles de pierre, afin qu’ils s’harmonisent avec le décor de la fontaine.

Un peu plus bas, la fontaine des Dauphins offre un merveilleux mélange de vasques, de masques et de sculptures représentant le royaume de Neptune et le domaine de l’eau sur la Terre pendant le déluge.

Canal - Author: The SkizZ-Files

L’eau est ensuite dirigée à travers la chaîne d’eau cristalline, un petit ruisseau composé de bassins en cascade sculptés en forme de pinces d’écrevisse, le symbole héraldique du cardinal Gambara, vers la fontaine des Géants représentant les fleuves Tibre et Arno, métaphore des bonnes relations entre la papauté à Rome et la famille des Médicis de Florence. On retrouve une catena d’acqua également dans les jardins de la Villa d’Este et dans ceux du Palais Farnese de Caprarola, près de Viterbe.

table - Author: Brookie

La fontaine suivante est une longue table plate au milieu de laquelle l’eau servait à refroidir les boissons des invités du cardinal. L’eau arrive ensuite à la fontaine circulaire des Lumières, dont les gradins ont des petits jets d’eau qui sortent de sculptures en forme de lampe à huile.

Fontaine des Maures - Author: GIUSEPPE TOKATLIAN

Le parcours se termine par le magnifique parterre, entre les pavillons et la porte monumentale qui était autrefois l’entrée de la propriété depuis le village. Il est composé de douze quadrilatères de buis, agencés en fleurs stylisées géométriques, qui entourent quatre bassins au centre desquels une gondole de pierre conduite par un chérubin se dirige vers la fontaine centrale. Celle-ci est surmontée par quatre maures qui soulèvent les armoiries du pape Sixte V.

Pegasus - Author: Tom Toft

Sur le côté, près de l’entrée actuelle, se trouve la fontaine de Pégase, un bassin oval d’où émerge la statue du cheval ailé entourée de chérubins. Sur le mur de soutien, les muses accueillent les visiteurs.

Ce jardin plein de poésie est un voyage depuis le chaos du déluge jusqu’à la beauté de l’art maniériste où l’eau est le fil conducteur et guide le promeneur dans ses rêveries et son chemin intérieur.

Viterbe - Author: NordNordWestLien externe

Publicités