Étiquettes

Les jardins publiques de la Villa Sciarra se situent sur les pentes du Janicule entre les quartiers du Trastevere et Monteverde Vecchio, à l’endroit où se situaient les fameux jardins de César. La villa tire son nom de la grande famille aristocratique Colonna di Sciarra.

A partir du XVIe siècle, le terrain passa entre les mains de divers propriétaires qui construisirent, puis aménagèrent un petit manoir. Au XVIIe siècle, il augmenta en valeur et acquit une importance considérable suite à la construction des murs du Janicule qui lui permit d’entrer dans la zone urbaine. Au XVIII, il fut acheté par Cornelia Costanza Barberini, l’épouse de Giulio Cesare Colonna di Sciarra, qui en fit une magnifique propriété. Elle acquit tous les terrains sur le Janicule, rénova les bâtiments et embelli les jardins. Malheureusement, pendant la République romaine de 1849, la propriété se retrouva au centre des combats entre les forces françaises et les révolutionnaires, et fut gravement endommagée. En plus, son propriétaire, Maffeo Sciarra, fit faillite et dut en vendre une partie à la ville de Rome qui la transforma en zone résidentielle.

En 1902, ce qui restait encore de la propriété fut racheté par le richissime couple américain, George Wurst et Henrietta Tower. Ils rénovèrent la villa dans un style néo-renaissance et firent venir du parc du Palazzo Visconti, à Brignano Gera d’Adda près de Bergame, de nombreuses statues du XVIIIe siècle pour décorer les extérieurs. En outre, ils aménagèrent un jardin botanique et un parc ornithologique. Georges Wurst décéda en 1928 et sa veuve fit don de la propriété à l’Etat italien, sous la condition qu’il en fasse un jardin public.

Lien externe

Publicités