Mots-clefs

En 1889, un groupe d’intellectuels dirigé par le poète Giosuè Carducci fondèrent une société dont le but était « de sauvegarder et de promouvoir la langue et la culture italienne dans le monde, en exaltant partout le sentiment d’italianité, en ravivant les liens spirituels de nos compatriotes à l’étranger avec la mère patrie, et en nourrissant parmi les étrangers l’amour et le respect de la culture italienne ». Les fondateurs l’appellèrent Dante Alighieri en reconnaissance au père de l’unité linguistique du pays.

Dès le début, la société s’installa à l’intérieur des frontières nationales, mais surtout à l’étranger. Le premier président, Ruggiero Bonghi, mit en place des cours d’italien dans les régions à forte émigration et il organisa des branches dans les pays où les populations italiennes étaient importantes: Grèce (Thessalonique, 1890), Turquie (Smyrne, 1891; Constantinople, 1895), Suisse (Genève, 1894; Zurich, 1895), Belgique (Liège, 1894) et France (Marseille, 1895). Son successeur, Pasquale Villari, ouvrit des branches en Egypte, en Ukraine et en Roumanie et développa le réseau français. Il fonda également les premiers comités sur le continent américain: New York, Boston, Buenos Aires, Montevideo, Caracas, Iquique et Sao Paulo. En 1896, le comité le plus éloigné de l’Italie était à Melbourne.

Actuellement la « Dante » compte plus de 500 comités, dont 400 situés à l’étranger et son siège se trouve au Palazzo Firenze, à Rome. En 1948, ses statuts furent modifiés afin de donner une autonomie totale à chaque comité. Tout en respectant les principes de base de la Société, chacun peut ainsi mener ses activités de manière indépendante, sous la direction de ses propres dirigeants, en s’adaptant aux préférences, capacités et besoins locaux. Les comités organisent des manifestations culturelles touchant à tous les domaines: musique, beaux-arts, littérature, sport, cinéma, théâtre. En outre, ils participent à la création d’écoles et de bibliothèques, publient des livres et des magazines, et décernent des prix et des bourses d’étude. Depuis 1993, la Société Dante Alighieri est reconnue pour la certification de l’apprentissage de l’italien avec son certificat PLIDA (Progetto Lingua Italiana Dante Alighieri), attestant de la compétence en italien comme langue étrangère sur une échelle de six niveaux correspondants à ceux établis par le Conseil de l’Europe.

En 2005, la « Dante Alighieri » reçut le Prix Prince des Asturies (Communications et Humanités) conjointement avec l’Alliance française, le British Council, le Goethe-Institut, l’Instituto Cervantes et l’Instituto Camões et, en 2006, elle reçut l’ordre du Mérite de la République italienne.

Liens externes

Publicités