Étiquettes


Giuseppe Piermarini est un architecte italien du XVIIIe siècle principalement connu pour la réalisation de la Scala à Milan. Il est né à Fogliono en 1734 et devint l’élève de Luigi Vanvitelli avec lequel il collabora à la construction de la Reggia di Caserta.

En 1770, il déménagea à Milan d’où il réorganisa l’université de Pavie puis, trois ans plus tard, l’Accademia Virgiliana à Mantoue. Lorsque les Habsbourg décidèrent d’installer un archiduché à Milan, il modifia le palais ducal situé à côté de la cathédrale. Dans le cadre de la rénovation, Piermarini jugea plus prudent de déplacer le Teatro Regio Ducale, situé dans une des ailes du palais et détruit lors d’un incendie en 1776, et de le reconstruire quelques rues plus loin. Le célèbre Teatro alla Scala fut ainsi inauguré le 3 août 1778.

Piermarini dut également construire une maison de campagne pour le jeune archiduc autrichien, Ferdinand d’Autriche-Este, et sa famille. Monza fut choisie pour la pureté de son air et parce qu’elle était sur la route qui conduisait de Vienne à Milan. De 1777 à 1780, Piermarini y construisit un magnifique palais, de style néo-classique, qui brille par sa sobriété, les Habsbourg ne voulant pas déployer trop d’opulence dans un pays occupé. L’intérieur est simple et conçu pour être fonctionnel. L’ensemble comprend une chapelle royale, une orangerie, un théâtre, une rotonde, une tourelle et des écuries, avec des jardins royaux à l’anglaise également conçus par Piermarini. Le palais passa aux mains des Français en 1796 et, en 1805, Eugène de Beauharnais, vice-roi du royaume d’Italie, en fit sa demeure principale, d’où l’actuel nom de Villa Reale. En 1715, la Lombardie était à nouveau autrichienne et, en 1859, à la fin de la campagne d’Italie, le palais entra dans le patrimoine de la Maison de Savoie. Le roi Umberto Ier y séjourna régulièrement et c’est alors qu’il y retournait, après une soirée en ville le 29 juillet 1900, qu’il fut assassiné par l’anarchiste Gaetano Bresci. Son fils, le roi Vittorio-Emanuele III, ne voulut plus l’utiliser et transferra les meubles au Quirinal. En 1934, le palais fut donné aux villes de Monza et de Milan, sauf les appartement d’Umberto Ier que son fils voulait préserver comme mausolée. Actuellement, l’ensemble est géré par un consortium unique qui s’occupe de sa restauration.

En 1779, Piermarini fut nommé officiellement architecte de l’Empire impérial. Il travailla encore sur quelques petits projets à Milan (Palazzo Greppi et Palazzo Belgioioso) et construisit la façade de la Chiesa dei Santi Gervasio e Protasio à Parabiago.

En 1798, il retourna à Foligno où il mourut en 1808.

Liens externes

Publicités